L’Étiopathie est une médecine alternative qui vise à traiter les maux quotidiens sans médicaments, en utilisant uniquement des techniques manuelles. Bien qu’elle existe depuis de nombreuses années, la discipline ne fait que commencer à trouver ses marques. C’est une profession de santé reconnue dans plusieurs pays européens, bien qu’il n’y ait pas beaucoup de praticiens.

Étiopathie : qu’est-ce que c’est ?

Un étiopathe est considéré comme le « mécanicien du corps humain ». C’est un guérisseur moderne qui combine médecine générale et soins personnalisés afin de répondre aux besoins et aux urgences du patient. Il traite avec ses mains, de façon précise et indolore.

D’un point de vue analogique, c’est un peu comme un voyant clignotant sur le tableau de bord d’une voiture. Le traitement symptomatique (comprimés) serait de dévisser l’ampoule. Le voyant lumineux disparaîtrait mais la cause du problème demeurerait. L’étiopathe suit le fil de l’ampoule jusqu’à ce qu’il découvre POURQUOI l’indicateur est allumé. Une fois qu’il a identifié la source du problème, il peut le traiter. Le voyant lumineux disparaît alors, de même que le problème qui l’a fait s’allumer.

Un diagnostic précis

Le corps humain est un système très complexe. Cependant, il peut « tomber en panne ». L’étiopathie effectue une analyse attentive et logique afin de détecter l’ORIGINE de la « panne ». En d’autres termes, l’étiopathie cherche la cause cachée de ma maladie, plutôt que de traiter par erreur uniquement les symptômes perçus. Ce type d’analyse prend en compte l’ensemble de la structure du corps humain affecté et favorise par conséquent une approche différente du diagnostic médical standard. Après avoir identifié l’origine de la douleur du patient, l’étiopathe procède à une manipulation manuelle spécifiquement adaptée, ce qui permet au patient de récupérer.

Étiopathie : pour quoi faire ?

L’éthiopathie peut être utilisée pour soulager la douleur dans diverses situations. L’étiopathe considère chaque patient sur une base unique et individuelle. Les indications thérapeutiques étiopathogènes sont multiples et les caractéristiques individuelles du patient sont toujours prises en compte.

La méthode étiopathique

L’étiopathie peut être bénéfique pour un grand nombre de personnes, des nourrissons aux personnes âgées, des athlètes aux personnes sédentaires, des femmes enceintes aux patients qui ont déjà subi plusieurs opérations.

Ce n’est qu’en cas d’urgence médicale ou chirurgicale que l’étiopathie devient une pierre d’achoppement. Si l’Étiopathe décide qu’il ne peut pas traiter efficacement un patient, il le dirigera toujours vers le spécialiste médical approprié.

L’étiopathie peut également être utilisée en complément de traitements chimiques, substitutifs ou palliatifs, même dans le cas de pathologies qui sont normalement hors de son champ de soins.

Quels problèmes de santé peuvent être traités par l’étiopathie ?

L’étiopathie peut être utilisée en complément d’un traitement médical classique, pour aider à traiter des problèmes assez bénins tels que :

  • problèmes articulaires (entorses, foulures, tendinites, syndrome du canal carpien, syndrome du tunnel tarsien, etc.)
  • problèmes respiratoires ou ORL (asthme, rhumes, toux, sinusite, rhinite, rhinopharyngite, etc.)
  • problèmes vertébraux (névralgie, torticolis, lumbago, douleurs lombaires chroniques, etc.)
  • problèmes pendant la grossesse (nausées, vomissements, sciatique) et préparation à l’accouchement
  • problèmes digestifs (ballonnements, aérophagie, reflux gastro-oesophagien, constipation, diarrhée, etc.)
  • problèmes urinaires (cystite, problèmes de prostate, incontinence, etc.)
  • problèmes gynécologiques (règles douloureuses, infertilité, ménopause, prolapsus des organes, etc.)
  • problèmes circulatoires (palpitations, oppression thoracique, jambes lourdes, syndrome de Raynaud, etc.)
  • problèmes de santé généraux (migraines, insomnie, anxiété, zona, etc.)

Le but de l’étiopathie est de réduire le risque de développer des problèmes chroniques ou de trouver une solution naturelle pour éviter une intervention chirurgicale.

L’étiopathie est officiellement reconnue comme médecine naturelle ou alternative par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). De plus en plus de compagnies d’assurance maladie privées couvrent l’étiopathie.