Près de 7 hommes sur 10 sont touchés par le phénomène d’alopécie. A mesure que l’âge avance, ils constatent que leur crâne est de plus en plus dégarni, en commençant par une perte de cheveux. Cela peut être dû au stress ou à l’hygiène de vie, mais aussi à des prédispositions génétiques. Dans ce cas, La meilleure solution pour retrouver une belle chevelure est de s’en remettre à la chirurgie esthétique grâce à l’implant capillaire à Lyon.

 

 

Le principe des greffes de cheveux

Quelle que soit la technique de greffe utilisée, l’opération consiste à faire un prélèvement d’une unité folliculaire sur une zone donneuse, pour en faire une transplantation sur une zone dite zone receveuse. Il existe deux principales techniques pour la greffe de cheveux :

  • La technique FUE
  • La technique FUT, aussi appelée méthode de la bandelette.

Il faut noter que les femmes sont aussi nombreuses à expérimenter la chute de cheveux. C’est justement pour permettre aux personnes concernées d’avoir de nouveaux cheveux que des méthodes d’intervention indolores ont été mises au point. La réimplantation peut par exemple se faire sous anesthésie locale.

 

 

Les techniques utilisées par le chirurgien

Comme énoncé plus haut, l’implantation de cheveux peut se faire de deux façons.

 

La méthode FUE ou Follicular Unit Extraction

Elle est réalisée sous anesthésie locale et permet d’obtenir un résultat naturel et discret. C’est pourquoi elle est de plus en plus prisée par les patients actuellement. La FUE consiste à prélever des bulbes à l’arrière du crâne du donneur où les cheveux sont souvent les plus nombreux pour ensuite les réimplanter dans les zones dégarnies. Cette technique de transplantation capillaire est surtout réservée aux calvities moins importantes.

Il faut noter que la zone de prélèvement nécessite un rasage complet, d’où la méthode FUE n’est pas toujours conseillée chez la femme. Cela dit, elle est recommandée pour les personnes qui souffrent d’une mauvaise cicatrisation, puisque la cicatrice en question sera moins visible. Le praticien ne se sert d’aucun scalpel ni de suture pour la réaliser. La FUE n’est toutefois pas conseillée pour des zones importantes à couvrir car il s’agit d’une microgreffe de cheveux. Vous pouvez prendre rendez-vous chez ce spécialiste pour obtenir un résultat final impeccable.

 

 

La méthode FUT ou Follicular Unit Transplantation

C’est une technique rudimentaire qui consiste à prélever une zone de peau chevelue à l’arrière de la tête. Le nombre de greffons prélevés dépendra de l’importance de la zone dégarnie. Pour refermer la zone de prélèvement, des points de suture sont indispensables donc il faut s’attendre à un pansement et des cicatrices. La technique de la bandelette est surtout utilisée pour une alopécie androgénique avancée. Les suites opératoires sont aussi plus importantes car même si l’opération se déroule sous anesthésie locale, des tiraillements peuvent se faire ressentir sur le front. Le résultat définitif ne sera également visible qu’après huit mois.

 

 

L’importance du choix du chirurgien

Les greffes capillaires nécessitent de faire appel à un bon praticien. Comme il s’agit d’une opération esthétique, la première consultation est importante car c’est au cours de celle-ci que vous allez vous entretenir avec le chirurgien pour qu’il vous éclaire sur les réalités de la pose d’implant capillaire à Lyon.

Il cherchera à bien étudier l’avancée de votre calvitie pour qu’il vous propose les meilleures solutions. Chaque patient doit avoir des objectifs réalistes car la greffe capillaire n’est pas non plus une solution miraculeuse. Voilà pourquoi l’un des rôles du praticien est de vous ramener à la réalité et non de dire « oui » à toutes vos idées folles. En revanche, sachez que la repousse est possible lorsque le greffon tombe.