Ne plus avoir à s’épiler chez l’esthéticienne toutes les semaines, ni se raser tous les deux jours, voilà un rêve bien commun pour toutes les femmes. Dites-vous que ce n’est pas qu’un rêve lointain car grâce à l’épilation définitive, plus besoin de se soucier des poils. Cela dit, beaucoup de femmes n’osent pas se lancer par peur ou par manque d’informations sur cette branche de la médecine esthétique. Déjà, il faut savoir que l’épilation définitive a recours à différentes techniques. Découvrez lesquelles !

 

 

L’épilation laser définitive

Le traitement au laser doit uniquement être réalisé dans un centre laser, sous la surveillance d’un médecin. Le principe de cette technique est assez simple à comprendre. Les pigments du poil absorbent le flash lumineux émis par le laser. Cette énergie qui se transforme en chaleur va détruire le bulbe du poil. Il faut noter que l’épilation laser est plus efficace sur les types de peau blanche et les poils blonds.

Ses résultats seront moins surprenants sur des poils bruns ou des poils roux. Selon les patientes, l’épilation au laser serait moins douloureuse que l’épilation à la cire, bien que les impulsions puissent créer des sensations de brûlure et de picotements. Cela dit, le praticien ou le dermatologue peut prescrire une crème anesthésiante pour une zone du corps ultra-sensible.

Que vous vouliez vous épiler les jambes complètes, le visage, les aisselles ou les cuisses, une première consultation est nécessaire. Elle permettra de déterminer si votre type de peau est éligible à la technique et s’il n’y a pas de contre-indications.

 

 

L’épilation à la lumière pulsée

Le principe de cette technique est plus ou moins le même que celle utilisée pour l’épilation laser, sauf qu’elle ne trie pas les ondes. Elle doit également être réalisée dans un centre médical ou un cabinet dermatologique, bien qu’elle soit aussi proposée en centre esthétique. Or, rappelez-vous qu’il s’agit d’une pratique de la médecine qui nécessite donc les compétences d’un vrai médecin traitant.

Toutefois, il existe des appareils d’épilation à lumière pulsée qui permettent de faire ses séances à la maison, à condition de suivre la méthode d’utilisation à la lettre. La lumière pulsée émet de la chaleur, tout comme la lampe flash, qui sera conduite à la racine du poil pour le détruire. La technique permet de traiter une zone plus large comme le torse et les avant-bras, mais pour des résultats efficaces, seuls les appareils professionnels sont conseillés.

 

 

Les résultats et le nombre de séances nécessaires

L’épilation définitive avec un laser à lyon nécessite plusieurs séances pour être efficace, quelle que soit la technique utilisée. Toutefois, cela dépend aussi de la zone traitée. Comme tous les poils n’ont pas le même niveau de pousse, il est certain qu’une séance ne suffira pas. Quoi qu’il en soit, parler d’épilation définitive serait mentir.

En réalité, il s’agit plutôt de techniques d’épilation semi-définitive ou d’épilation de longue durée car les poils sont éradiqués à hauteur de 80%. Cela dit, après avoir terminé toutes les séances, vous ne risquez plus de retrouver votre pilosité abondante. D’ailleurs, la repousse sera conditionnée par de nombreux critères, à savoir l’âge, les changements hormonaux, les types de poils et de peau… Sachez aussi que l’épilation au laser est beaucoup plus efficace que l’épilation à la lumière pulsée.

Enfin, l’épilation définitive n’est pas effective sur les peaux noires ou mates. Chaque séance est assez coûteuse, puisqu’il faut débourser entre 70 à 160 euros pour l’épilation laser du maillot et des aisselles, contre 60 à 100 euros pour l’épilation à la lumière pulsée. Sinon, il existe aussi une autre technique appelée « épilation électrique par électrolyse » qui consiste à brûler la racine du poil afin d’empêcher sa repousse.