Le tensiomètre permet de mesurer sa tension artérielle. Il est indispensable pour effectuer un suivi au quotidien de sa tension et surtout pour vérifier les effets d’un traitement pris. Mais quel modèle choisir et comment utiliser le tensiomètre ?

Les meilleurs modèles de tensiomètre

Les tensiomètres manuels

Il s’agit d’un matériel réservé aux professionnels de la santé. Il requiert l’utilisation d’un stéthoscope étant donné que le contrôle des pressions s’effectue visuellement et de manière auditive. On retrouve la pression systolique, qui caractérise la puissance d’expulsion du sang, du cœur vers les membres et la pression diastolique, qui caractérise le chemin inverse.

Le tensiomètre manopoire

Le manomètre se situera sur la poire de gonflage.  Il convient à l’ensemble des patients et est disponible avec de grand cadran pour simplifier la lecture ainsi que plusieurs brassards. Il peut être utilisé sur un pied à roulettes ou accroché au mur.

Le manobrassard

Le manomètre est sis sur le brassard. La tension se lit à même le bras. Assez complexe à placer, il est surtout adapté pour les personnes âgées et celles en surpoids.

Les tensiomètres électroniques

Ce sont des appareils très sollicités pour l’automesure, surtout chez les patients qui ont de l’hypertension. Pour que l’appareil soit efficace, il faut qu’il dispose d’une validation par les autorités de santé comme l’AFSSAPS par exemple. Vous pouvez toujours vous renseigner sur guide-tensiomètre.com

Le tensiomètre au bras

Il s’agit d’un modèle assez encombrant et complexe à ajuster. Toutefois, il faut choisir un brassard adapté, afin que les mesures soient vraies. Aussi, certains appareils ne marchent que s’ils sont correctement positionnés.

Dans certains cas, il faut ajouter des accessoires comme un adaptateur secteur ou encore un brassard en sus.

Le tensiomètre au poignet

Il a l’avantage d’être simplement transportable au vu de sa taille compacte et réduite. Le manomètre est sis sur le brassard et est auto-gonflable. Lors de visites à domicile, le tensiomètre au poignet est de plus en plus utilisé.

Le poignet doit être posé avec l’intérieur sur le cœur et le bras replié sur la poitrine pour que le capteur puisse fonctionner.

L’utilisation du tensiomètre électrique

Le tensiomètre électrique est un modèle très précis. La marge d’erreur n’est estimée qu’à environ 3 mmHG. Pour l’utiliser, il faut :

  • Consulter le manuel d’utilisation ou demander l’aide d’un professionnel de santé ;
  • Rester dans un environnement calme et familier ;
  • S’asseoir sans croiser ses jambes ;
  • Mettre le brassard du tensiomètre sur le bras gauche ou le poignet ;
  • Se relâcher pendant 5 minutes pour prendre la mesure ;
  • Ne pas parler ni bouger ;
  • Lire les résultats quand le brassard se dégonfle.

L’utilisation du tensiomètre manuel

Le tensiomètre manuel ne doit être utilisé qu’avec un stéthoscope pour marcher. Voici les étapes à suivre :

  • Dégager son bras gauche et s’installer confortement ;
  • Mettre le brassard autour du bras à 2 cm sur le pli du coude. Il doit être serré mais tout en pouvant y insérer un ou deux doigts. La paume de la main du patient doit rester ouverte avec le tube d’air placé le long de son bras ;
  • Mettre le pavillon du stéthoscope sur l’artère brachiale et placer les écouteurs ;
  • Gonfler le brassard en exerçant une pression délicate (la pression devant indiquer 180-200 mm HG) ;
  • Dégonfler le brassard.