En été, les plantes urticantes font beaucoup de victimes. L’ortie est parmi les urticacées les plus connues. Irritation de la peau, sensation de brûlure, comment faire pour atténuer et soulager les piqures d’ortie ?

Les premiers gestes à faire

Après contact avec des orties, la première chose à éviter, c’est de se gratter la peau. Cela ne fera qu’augmenter la démangeaison. A la place, il faut :

  • D’abord rincer la zone qui démange. Rincez abondamment avec de l’eau du robinet ou de l’eau en bouteille si vous êtes en balade. N’utilisez pas d’eau chaude. Vous pouvez aussi prendre un sérum physiologique.
  • Ensuite, enlever les poils de l’ortie. Les poils sont assez visibles si vous regardez bien. Utilisez une pince à épiler, mais pour faire vite, utilisez un ruban adhésif ou un sparadrap.

Les plantes pour soulager la piqure

Le plantain

Cette plante est ce qui s’utilise le plus car c’est un peu l’antidote de l’ortie. C’est l’une des solutions pour soulager une piqure d’ortie. De plus, elle pousse à côté des orties. Pour l’utiliser, écrasez une feuille, étalez le jus sur la zone et laissez agir pendant des heures. Rincez et réappliquez si nécessaire. Le plantain est un anti-inflammatoire efficace contre les allergies.

L’aloe vera

Excellent cicatrisant et hydratant, l’aloe vera est aussi un anti-inflammatoire. Ajoutez le gel sur la zone à traiter et laissez agir. Renouvelez plusieurs fois dans la journée et avant de se coucher. Vous pouvez utiliser une feuille d’aloe ou encore du gel à la pharmacie.

La menthe

La menthe poivrée ou la menthe verte calme la démangeaison et la douleur. Prenez quelques feuilles et pressez pour avoir du jus que vous étalerez sur la peau. À refaire si nécessaire dans la journée et la nuit. Si la démangeaison persiste, consultez un médecin.

Le lierre terrestre et l’oseille

Le lierre terrestre est une plante facile à trouver dans la nature. C’est un cicatrisant et un antibactérien efficace. Quant à l’oseille, elle peut calmer la douleur immédiatement. Tout comme le plantain, elle pousse non loin de l’ortie.

Les solutions naturelles à la maison

À part les plantes qu’on peut trouver dans la nature ou dans la cuisine, il y a aussi les autres remèdes naturels contre les piqures d’ortie.

  • Bicarbonate de soude : facile à trouver car c’est un élément indispensable en cuisine et pour l’hygiène au naturel. Il faut mélanger de l’eau avec le bicarbonate de soude pour en faire une pâte. Puis, mettre sur la zone et laisser sécher.
  • Vinaigre blanc : efficace contre la plupart des démangeaisons. Il est aussi conseillé pour l’ortie
  • Oignon : il suffit de frotter l’oignon coupé sur la peau, après avoir enlevé les poils de l’ortie
  • Les huiles essentielles :
    • L’huile essentielle de camomille : mélangez avec une huile végétale pour ne pas agresser la peau.
    • L’huile essentielle de lavande : toujours avec une huile végétale, n’utilisez que deux gouttes pour le traitement.