Dès l’âge de 25 ans, il est conseillé pour une femme de consulter un gnécologue pour un frottis cervico-vaginal. Il s’agit d’un examen qui sert à détecter une apparition d’infection à papillomavirus humain, qui est une lésion précancéreuse sur le col de l’utérus ou un cancer de l’utérus. Dans le cas où les résultats obtenus ne sont pas normaux, une colposcopie est nécessaire. Mais qu’est-ce qu’une colposcopie ? Comment cela se déroule ? Voici un article à ce propos.

La colposcopie : Qu’est-ce que c’est ?

La colposcopie est un examen gynécologique qui est réalisé en cas d’anomalies établies par frottis vaginal de contrôle. Les anomalies détectées ne sont pas obligatoirement graves, il pourrait s’agir de dysplasies cervicales par exemple.

Mais ces anomalies doivent être traitées au plus vite pour éviter des problèmes plus graves, notamment un cancer du col de l’utérus. Les problèmes comme les dysplasies ne peuvent se voir à l’œil nu, c’est pourquoi une colposcopie s’impose.

Le terme colposcopie provient du grec kolpos qui signifie cavité, utérus et vagin, et skopos, signifiant regarder. C’est alors un examen médical qui permet de voir le col de l’utérus avec un colposcope, une loupe binoculaire. Cette observation permettra par la suite de faire une analyse approfondie du vagin.

A quel moment pratiquer la colposcopie ?

La colposcopie peut être pratiquée à n’importe quel moment, de préférence en évitant la période de menstruations.

L’examen devra être pratiqué par un gynécologue, dans un cabinet médical ou dans une polyclinique. Ne vous inquiétez surtout pas ! l’examen n’est pas douloureux. Il peut durer entre 5 à 10 minutes environ.

Bien que ce soit indolore, la colposcopie peut être inconfortable et provoquer un petit gène pour certaines femmes.

Ce genre d’examen est pratiqué lors de :

  • Une constatation d’anomalie pendant le frottis vaginal ;
  • Un suivi suite à un traitement du col utérin ;
  • Une présence d’infection.

examen medicale

La colposcopie : Comment ça marche ?

Le déroulement d’une colposcopie n’est pas chose compliquée ! La patiente doit s’installer sur la table de consultation en position gynécologique. Un spéculum est alors mis en place par le gynécologue, comme lors de la réalisation d’un frottis vaginal.

Deux solutions réactives sont appliquées sur le col utérin pour faire une visualisation d’éventuelles lésions présentes. La surface du col et du vagin est ensuite examinée avec le colposcope.

Si des anomalies sont détectées, le médecin réalise une biopsie ciblée pour chaque anomalie. Le terme biopsie fait souvent peur, mais il est important de noter que faire une biopsie ne signifie aucunement qu’il y a présence de cancer.

C’est un prélèvement de quelques fragments de tissus de la partie concerné à envoyer au laboratoire pour analyse. Le prélèvement se fait grâce à une petite pince. Le prélèvement de tissus n’est pas douloureux mais peut entrainer un petit saignement.

Les résultats du laboratoire d’anatomo-pathologie arrivent au bout de deux semaines auprès du médecin traitant. C’est à ce dernier d’informer sa patiente des suites.

Qu’est-ce qui se passe après la colposcopie ?

Les effets provoqués par l’examen

Après un examen gynécologique comme tel, il se peut qu’il y ait un léger saignement vaginal pendant 3 à 7 jours, dans le cas où une biopsie a été réalisée. Si vous constatez un peu de sang sur vos sous-vêtements, inutile de vois affoler, c’est tout à fait normal !

Les pertes vaginales pourraient changer de couleur pendant un moment avec le mélange de solutions utilisées lors de l’examen.

Vous pourrez également sentir une légère odeur un peu différente à cause des solutions utilisées.

Quelles sont alors les précautions à prendre ?

Les précautions àprendre post-examen sont alors les suivantes :

  • Utiliser une serviette hygiénique ou un tampon pendant quelques jours ;
  • Refaire les activités quotidiennes sans problème après l’examen ;
  • Les rapports sexuels ne sont autorisés que 24 heures après l’examen.

Par ailleurs, si les saignements deviennent importants ou encore si les pertes deviennent malodorantes, il convient de contacter directement votre gynécologue.

examen de colposcopie

Quel prix pour un examen de colposcopie ?

Le prix de l’examen varie de manière considérable en fonction du praticien. Cependant, le tarif se situe généralement entre 100 et 130 Euros.

La prise en charge de ce genre d’examen par la sécurité sociale est tout à fait possible, à une hauteur de 36.97 Euros.

Une fois l’examen effectuée, il est important de faire un suivi régulier selon les résultats obtenus. C’est à votre médecin de vous conseiller sur les traitements ou les habitudes à adopter.

Un bon suivi médical aide à détecter d’éventuels problèmes et de les traiter à un stade précoce.