Rares sont les professions qui ne nécessitent aucune formation. En effet, si l’expérience s’acquiert avec le temps, la compétence, elle, requiert un minimum d’instruction. Dans le domaine de la médecine par exemple, une petite négligence dans le processus de formation peut conduire à un drame. L’orthodontie est donc une branche de la médecine qui nécessite un parcours ardu. Découvrez ici quelle formation suivre pour devenir un excellent orthodontiste.

En quoi consiste la profession d’orthodontiste ?

L’orthodontie est une profession médicale. Elle exige un savoir-faire ainsi que des compétences particulières. L’orthodontiste doit donc être capable de corriger les mauvaises dispositions des dents et les malformations des mâchoires. Son objectif est de donner au patient une dentition parfaite.

Toutes ces compétences ne sont pas innées. Il faut les acquérir en suivant rigoureusement un parcours précis, car un orthodontiste mal formé pourrait bien mettre la vie de ses patients en danger. Si vous envisagez de devenir un orthodontiste, l’école d’orthodontie FGSOCO vous offrira une formation de qualité. Cette école permet d’acquérir rapidement les connaissances nécessaires pour pratiquer en tant qu’orthodontiste.

Grâce aux compétences acquises tout au long d’une bonne formation, l’orthodontiste devient maître dans l’art de la prévention et de la correction des dysfonctionnements au niveau de la denture.

Qui plus est, l’orthodontiste peut recréer une dentition fonctionnelle et esthétique, et corriger les anomalies héréditaires. Ces dernières peuvent se développer en cours de croissance ou après un sérieux traumatisme. L’orthodontiste s’occupe donc d’aligner et de repositionner les dents des patients afin de permettre une occlusion dentaire dans un état optimal.

Par ailleurs, les interventions de ce dentiste concernent les enfants et les adolescents de huit à seize ans pour la plupart. Toutefois, il n’est pas rare de voir des adultes consulter un orthodontiste. Il travaille soit dans un cabinet, soit dans un hôpital.

Quel cursus suivre pour devenir orthodontiste ?

Pour devenir orthodontiste, il faut nécessairement compter six ans d’études à l’université et neuf ans d’apprentissage total.

En effet, une fois le diplôme du BAC obtenu, il faut passer le PACES (Première Année Commune aux Études de Santé). Lorsque la première partie du concours est concluante, l’étudiant devra opter pour le domaine de la chirurgie dentaire. Cette étape se prépare en faculté d’odontologie.

Sachez que le numerus clausus impose un nombre fixe de places chaque année par un arrêté gouvernemental. Vous devez donc rester constamment informé.

La préparation du DE de docteur en chirurgie dentaire requiert 6 ans d’étude médicale. Le premier cycle prend généralement deux ans, tandis que le deuxième cycle nécessite trois ans d’étude. En ce qui concerne le troisième cycle, il ne nécessite qu’une année d’étude avec la présentation d’une thèse.

Pendant le troisième cycle, les étudiants peuvent choisir d’effectuer le cycle court afin d’obtenir leur DE de docteur en chirurgie dentaire. Ils peuvent également opter pour l’internat (cycle long). La deuxième voie paraît peu intéressante, mais elle permet d’accéder à une spécialisation complète en orthodontie. Cela se fera à travers le diplôme d’études spécialisées en orthopédie dento-faciale. La préparation de ce concours dure généralement trois ans.

Par ailleurs, une autre option serait d’avoir recours à un CES avec une spécialisation dans la filière de soins orthodontiques. Même si cette solution est moins officielle, elle offre quand même la possibilité d’exercer le métier d’orthodontiste dans les normes.

Il faut toutefois noter que les formations en orthodontie s’adressent à un étudiant ayant fini ses études de dentiste ou à un dentiste qui exerce déjà (chirurgien-dentiste, pédodontiste et stomatologue).