La France est le troisième pays d’Europe le plus touché par la Covid 19. Cette pandémie, en plus de ralentir les activités économiques, rend complexe la prise en charge des patients dans les centres hospitaliers. Il faut donc désormais prendre des précautions pour protéger les patients non atteints du coronavirus, et aussi les médecins. Il s’agit également de soigner surtout dans le cas des dentistes, des patients à risque sans pour autant compromettre sa santé et celle des autres.

Le médecin-dentiste en période de Covid 19, comment prévenir les risques de contamination ?

L’avènement du Covid 19 ne peut en aucun cas empêcher les gens de se faire consulter par leur médecin-dentiste. Et vu la partie du corps qui est concernée par les soins de ce spécialiste, les risques de contamination sont à la fois réels et plus importants. Conscient donc de cette situation, les unions régionales des professionnels de santé (URPS) ont émis un certain nombre de recommandations. Celles-ci doivent être suivies par tous les professionnels libéraux de la santé y compris les médecins ou chirurgiens-dentistes.

Ces recommandations peuvent varier en fonction des régions. En effet, certaines zones concentrent des foyers de contamination plus importants que d’autres. En général, il s’agit de mesures pour réduire de façon drastique les risques de contamination chez les patients, mais aussi chez le médecin.

Le respect des mesures générales chez le personnel de soin et les patients

Il est important de suivre les recommandations suivantes :

  • Observer les 5 indications liées à l’hygiène des mains.

Ces mesures générales prennent également en compte le port de masques de soins type II/IIR par le personnel y compris le médecin-dentiste.

Les patients ne sont pas épargnés par ses mesures. Pour ses derniers, il est beaucoup plus intéressant de :

  • Prendre rendez-vous avec son médecin-dentiste

Pour ce faire, ils peuvent utiliser le téléphone ou internet. Il existe des applications également pour les aider.

L’organisation des locaux du cabinet de soin

Les recommandations en ce qui concerne l’organisation des locaux touchent aussi bien la salle d’attente, la salle de soin et le renouvèlement de l’air au sein de l’infrastructure sanitaire.

Dans le premier cas, les mesures prises telles que vous pouvez les voir ici permettent d’éviter les contacts non nécessaires au maximum. On note, à ce titre, un nombre de chaises limité, une absence de magazine et autres objets pouvant favoriser des contacts multiples, une distanciation sociale allant de 1 à 1,5 mètre, la mise à disposition de solution hydroalcoolique des mains, des mouchoirs à usage unique auprès des patients, etc.

Dans le deuxième cas, la salle de soins est équipée de sacs DASRI, de bacs de pré-désinfection protégés, etc. Il s’agit également de nettoyer de façon systématique les outils de travail tels que les matériels informatiques, mais aussi les surfaces de travail.

Dans le troisième cas, le renouvellement de l’air dans la salle de soins et dans la salle d’attente doit être fait régulièrement (après le passage de chaque patient dans la salle de soins et au moins trois fois par jour dans la salle d’attente). L’usage d’aérosol est donc vivement recommandé pour purifier l’environnement. Les mesures prises pour protéger les patients contre le Covid 19 sont donc nombreuses. Elles varient d’un cabinet à un autre, mais aussi d’une région à une autre.