Sommaire

Vous êtes-vous déjà demandé si la raison pour laquelle vous vous sentez fatigué, léthargique, de mauvaise humeur et généralement en mauvaise santé est la même raison pour laquelle vous n’arrivez pas à vous débarrasser de votre surpoids ?

La plupart des gens associent ces problèmes au surpoids, mais voient à tort le surpoids comme la cause.

Dans la plupart des cas, c’est votre alimentation qui est à blâmer pour tous ces problèmes – poids supplémentaire inclus – surtout si vous mangez beaucoup de glucides !

 

Une désintoxication aux glucides est particulièrement cruciale si vous êtes résistant à l’insuline, car vous ne serez probablement pas en mesure de perdre du poids sans supprimer les glucides – même si vous réduisez drastiquement votre apport calorique total.

Mais même si vous n’êtes pas insulino-résistant, faire une pause temporaire des glucides va démarrer votre perte de poids, vous donner des tonnes d’énergie, et aider à réinitialiser vos hormones– afin que vous puissiez réellement perdre du poids et le garder.

 

Nous allons partager tout ce que vous devez savoir sur la façon de faire une désintoxication aux glucides, et ce à quoi vous devez vous attendre lorsque vous faites le plongeon sans glucides.

Mais d’abord, parlons un peu plus de pourquoi votre corps a besoin de se désintoxiquer des glucides, et ce que votre addiction aux glucides a fait à votre santé.

 

Pourquoi votre corps a besoin d’une pause des glucides

 

La réponse courte ici est que la plupart des gens mangent bien trop de glucides sur une base quotidienne.

 

Notre corps est conçu pour digérer les aliments aussi efficacement que possible, et le glucose (c’est-à-dire, glucides, y compris les sucres, les fruits, les céréales, etc.) est la source d’énergie la plus rapide et la plus facile.

Votre corps envoie de l’insuline pour transporter le glucose dans vos cellules selon vos besoins – donc plus vous mangez de glucides, plus votre corps produit de l’insuline.

Si vous vous retrouvez avec plus de glucose dans votre sang que ce dont vous avez besoin immédiatement, votre corps le stocke sous forme de graisse pour une utilisation ultérieure.

Ce n’est pas un gros problème, sauf si vous mangez régulièrement plus de glucides que vous ne pouvez en brûler.

Cela vous fera certainement gagner un excès de graisse, que la simple réduction des calories ne peut pas éliminer ; mais si vous faites cela assez longtemps, vos cellules deviennent résistantes à l’absorption du glucose et de l’insuline.

 

Cela signifie que vous êtes maintenant entré dans la résistance à l’insuline, ce qui mènera éventuellement au prédiabète et au diabète de type 2 si vous ne changez pas votre alimentation de la bonne façon.

 

Une détoxication aux glucides donnera à votre corps une chance de rattraper le traitement de l’excès de sucre dans le sang, permettant à vos cellules de redevenir progressivement plus réceptives à l’insuline.

 

Si vous réduisez simplement les calories de votre alimentation sans vous désintoxiquer des glucides, votre corps sera toujours coincé dans une surcharge de glucose, et continuera à brûler le glucose sanguin pour l’énergie au lieu des graisses et cela est vrai pour toutes les personnes, pas seulement celles qui ont une résistance à l’insuline.

 

Les glucides sont durs pour votre corps – et ils frappent votre système RAPIDEMENT

 

Si vous luttez contre votre poids, je suis prêt à parier que la plupart des glucides que vous consommez sont des  » glucides rapides  » comme le riz blanc, les pommes de terre, le pain, les céréales et autres aliments simples ou transformés – plutôt que des glucides complexes, comme les patates douces, le riz brun et les baies.

 

La pire chose à propos de ces délicieux glucides simples est qu’ils frappent votre corps avec une grande dose de glucose en seulement vingt minutes après que vous les ayez mangés – ce qui se traduit par un pic de glycémie important.

Les glucides complexes se digèrent plus lentement, et sont plus doux pour votre corps – mais ils se traduisent toujours par du sucre dans votre corps.

 

Voici le côté scientifique d’un pic de glycémie :

Plus vous pesez, plus votre taux de glycémie est élevé pour chaque gramme de glucides que vous mangez. C’est parce que les corps plus grands contiennent plus de sang, donc le rapport entre le glucose et le sang varie.

Mais la formule moyenne pour la plupart des corps est que 1 gramme de glucides augmentera votre glycémie de 3-4 mg/dl. 

 

Bien sûr, il existe d’autres variables qui affectent votre taux de glycémie, comme :

  • Votre glycémie avant que vous ne mangiez les glucides
  • À quelle vitesse votre corps est capable de traiter le glucose (résistance à l’insuline = traitement très lent)
  • À quel point vous êtes actif (l’activité physique brûle le glucose rapidement, ce qui signifie que votre corps peut supporter de manger plus – ce qui explique pourquoi Michael Phelps n’est pas diabétique, bien qu’il mange régulièrement son poids en glucides) (3)

Pour simplifier, utilisons la moyenne de 1 gramme de glucides augmentant votre glycémie de 3.5 mg/dl.

Selon cette formule, manger les 75 grammes de glucides recommandés en un seul repas pourrait potentiellement faire monter votre glycémie à plus de 260 mg/dl juste à partir de ce repas.

La glycémie est considérée comme élevée si elle est supérieure à 180 mg/dl deux heures après le début du repas, ou supérieure à 130 mg/dl avant le repas.