Les chaussures orthopédiques sont principalement recommandées pour les personnes âgées ou un petit nombre de patients ayant eu des accidents. Cependant, elles seront utilisées dans de nombreuses situations. Ce sont des chaussures médicales qui doivent répondre et s’adapter à certaines maladies, qu’il s’agisse de maladies osseuses, articulaires ou neurologiques. Les chaussures orthopédiques simplifieront les mouvements de leur porteur et soulageront souvent certaines douleurs.

À quoi servent les chaussures orthopédiques ?

Les chaussures orthopédiques sont avant tout des dispositifs médicaux auxiliaires. Elles procurent un confort pour certaines lésions spécifiques du pied. Pour ce qui est des prescriptions médicales, celles-ci s’adressent principalement aux personnes qui ne peuvent plus porter de chaussures dans les magasins généralistes. Aussi appelées chaussures médicales ou chaussures thérapeutiques, il existe différents modèles pour répondre aux différents besoins et exigences du pied.

Elles sont principalement développées pour les pieds blessés, déformés ou malades, aidant à soulager la douleur et s’adaptant parfaitement à la forme et aux besoins du pied. Leur conception permet principalement de :

  • Résoudre divers problèmes qui empêchent les individus de marcher normalement.
  • Offrir un confort complet aux pieds déformés ou malformés.
  • Offrir un meilleur soutien à vos pieds, réduisant ainsi le risque de fatigue, améliorant la posture et maintenant l’équilibre.
  • Aider à la cicatrisation efficace des plaies
  • Assurer une meilleure prévention des accidents divers comme les entorses, car ils ont généralement un bon maintien au niveau de la cheville.

À qui s’adressent les chaussures orthopédiques ?

Les chaussures orthopédiques comme les chaussures orthopédiques de Podexpert conviennent aux personnes de tous âges. Ils sont généralement utilisés par des personnes atteintes de maladies particulières qui ne peuvent pas porter de chaussures dans les magasins de grande distribution.

Cependant, l’usage de ces chaussures est particulièrement recommandé :

  • Pour les diabétiques ;
  • Après une opération ;
  • Pour la cicatrisation de plaies ouvertes ;
  • Pour corriger le gonflement des pieds ;
  • Etc.

Comment choisir ses chaussures orthopédiques ?

Compte tenu des nombreuses pathologies existantes, savoir choisir des chaussures orthopédiques peut s’avérer compliqué. L’esthétique est souvent plus importante que le confort, mais vous pouvez aussi trouver des chaussures à la mode et confortables ! En plus des maladies spécifiques, nous vous donnons quelques suggestions sur la façon de choisir vos chaussures orthopédiques :

La morphologie des pieds

Il est indispensable d’avoir une paire de chaussures à votre taille. Lorsque vos pieds sont enflés, vous voudrez peut-être en acheter des chaussures plus grandes. Cependant, cela ne permettra pas au pied d’être correctement soutenu dans la chaussure. Outre la longueur, la largeur est également un élément essentiel pour maintenir correctement le pied. Si vous portez des semelles orthopédiques, vous devez les ajuster pour leur donner de l’espace au lieu de les déformer.

La semelle

La semelle légère est idéale pour la marche. Les propriétés antidérapantes maintiennent le corps stable et offrent plus de résistance aux chaussures. Le polyuréthane offre une très haute résistance à l’abrasion et un bon amorti de la semelle.

La fermeture

Pour les chaussures fermées, il est préférable d’utiliser du velcro ou une fermeture éclair pour fermer au lieu de lacets. Les lacets apportent plus de beauté aux chaussures, mais le velcro et les fermetures à glissière rendent le port plus facile et plus confortable.

Le matériau de fabrication

Le cuir souple est un produit naturel très résistant à l’usure et respirant. Le cuir stretch est un matériau élastique qui aide à réduire la pression sur les pieds ou les zones douloureuses. De plus, il s’adapte parfaitement à la forme du pied.

Le type de chaussures orthopédiques

Il existe deux catégories de chaussures orthopédiques :

  • La CHUT : chaussures de soin à usage temporaire. Dans la même catégorie, il existe deux types de CHUT : CHUT de décharge (pour le traitement de cicatrisation du pied, en situation de traumatisme, lors d’interventions chirurgicales, plutôt que comme de véritables chaussures de marche et CHUT utilisé pour augmenter le volume du pied.
  • CHUP : chaussures de traitement pour une utilisation à long terme, utilisation indéfinie selon les caractéristiques du patient.