Les virus et les bactéries sont deux éléments dangereux qui peuvent nuire à la santé. En plus d’être invisibles, ils sont rarement détectables. Pour ce faire, les professionnels de la santé ont besoin d’une garantie d’hygiène impeccable pour éviter les risques d’infection et de contamination. Pour y parvenir, il est indispensable de passer à la stérilisation régulière des matériels pharmaceutiques avant de les utiliser. Quelle procédure choisir pour réussir une stérilisation des instruments médicaux ? Les réponses sont dans cet article.

Le gamma : un traitement par ionisation

L’ionisation est un système de stérilisation où la radiation forme des ions qui vont détruire les cellules des micro-organismes comme les champignons et les moisissures, ainsi que des pathogènes sur les produits. Elle est généralement effectuée sur les macromolécules du vivant :

  • Protéines de structure ;
  • ADN ;
  • Enzymes.

A l’aide d’une cellule d’irradiation, les produits reçoivent une dose suffisante pour acheminer les bactéries. Le gamma est constitué de rayonnements électromagnétiques appelés photons qui sont destinés à stériliser les produits par la destruction des gènes pathogènes.

Les procédures de la stérilisation gamma et bêta

De sa production à sa livraison, la stérilisation du produit suit une procédure spécifique. Sur ce service, vous pouvez distinguer les différents processus de stérilisation gamma et bêta, et à l’oxyde d’éthylène.

La livraison

Les produits sont soumis à une prise en charge individualisée avant leur livraison. Cette étape définit :

  • Le nombre de cycles essentiels ;
  • La dose nécessaire ;
  • La vitesse de défilement ;
  • La durée d’exposition.

Le processus de travail

Le procédé de stérilisation gamma s’effectue par une irradiation au Cobalt 60 pour éliminer les micro-organismes présents sur les produits. Par un processus de travail rapide, les produits sont transportés dans un système automatique qui a pour rôle de les exposer aux radiations situées à l’intérieur d’une cellule. Cette étape se poursuit par une lecture des dosimètres dans le but d’équilibrer la dose reçue. Cette procédure prend des heures pour s’achever.

Les rayons bêta sont protégés par des murs en béton à une épaisseur élevée pour offrir plus de sécurité.

Une méthode fiable et flexible

Le rayonnement gamma est une méthode flexible, car il a la capacité de traiter plusieurs produits qui ne requièrent pas les mêmes doses et de différents emballages. Cette méthode est plus économique, car le produit est momentanément expédié suite à la libération de stérilisation gamma.

La stérilisation à l’oxyde d’éthylène

Elle consiste à effectuer la stérilisation dans un environnement à basse température, c’est-à-dire, entre 30 et 60 ° pour que les produits ne courent pas des risques de défaillance. Le processus de la stérilisation à l’oxyde d’éthylène est basé sur la propagation de gaz ETO à travers les plis des produits avec un conditionnement perméable. Elle s’établit à travers quelques paramètres :

  • La concentration gazeuse ;
  • L’humidité ;
  • La durée ;
  • La température.

Il est primordial de stériliser les appareils pharmaceutiques pour assurer l’hygiène et la santé des utilisateurs. Toutefois, il est recommandé de choisir la méthode de stérilisation la plus adaptée selon la gamme de produits, les matériaux, ainsi que les liquides conditionnés.