Sommaire

 

Trombicula Autumnalis. C’est le nom scientifique de l’Aoutat, un acarien qui provoque d’irritantes démangeaisons au retour des beaux jours. Tout rouge, ce petit parasite tient son nom du fait qu’il sévisse souvent durant le mois d’Août. Mais saviez-vous que c’est sous son état de larve qu’il est le plus irritant ? Car ce sont les larves qui se nourrissent sur leurs hôtes, humains ou animaux. Faites connaissance (ou pas) avec cet acarien parasite et découvrez comment vous en débarrasser et en soigner les piqûres. 

Qu’est-ce que l’aoutat ? 

Présentation 

Il faut noter que l’appellation « aoûtat » désigne l’acarien dans son état larvaire. Cet acarien est également connu sous le nom de rouget, vendangeon ou vendangeron. La larve est donc un parasite qui s’attaque aux hôtes au sang chaud : hommes, rongeurs, bétail… et s’en nourrissent. Le cycle de vie de cet acarien est de 40 jours au maximum et comprend les phases suivantes :

  • L’œuf : une femelle peut pondre jusqu’à 400 œufs au printemps, pondus au niveau du sol.
  • La larve : une fois éclos, les œufs laissent échapper des larves qui s’accrochent alors aux hôtes. Elles se fixent et se nourrissent puis se laissent tomber au sol.
  • La pré-nymphe : la larve se transforme en pré-nymphe une fois enfouie dans le sol et immobile. Elle n’a alors que trois paires de pattes.
  • La nymphe : une quatrième paire de pattes lui pousse. Elle est aveugle et se nourrit d’œufs d’insectes.
  • L’adulte : il est recouvert de poils, mesure 2mm et entre en hivernation en fin de saison.

Il peut transporter (vecteur), puis transmettre des maladies à ses hôtes. 

 

Qu’est-ce qui attire les aoutats ?

Il semblerait que les aoutats soient attirés par les endroits éclairés et humides et où la température ne descend pas au-dessous de 16°C. Par conséquent, les pelouses mal entretenues et les herbes hautes sont leurs endroits de prédilection. Lorsqu’un vertébré y passe, ils parviennent à s’y accrocher. On pense souvent qu’ils se nourrissent de sang, mais en fait, ils consomment plutôt les liquides tissulaires et certaines cellules qu’ils liquidifient grâce à des enzymes contenues dans leur salive. 

 

Comment détruire les aoutats ? 

Si l’infestation est indéniable, il faut envisager les répulsifs chimiques, par exemple la permethrine, à pulvériser sur les vêtements. Sinon, il faut avoir recours aux insecticides spécial acariens, à manipuler avec précaution. On peut également faire appel à un désinsectiseur professionnel.

 

Nos conseils pour éviter de se faire piquer 

La protection 

Sachant que cet acarien est surtout présent durant les saisons chaudes, il faut prendre des mesures de protection lorsqu’on se rend dans les milieux boisés, avec des pelouses touffues ou des herbes hautes près d’un point d’eau. Il est recommandé de recouvrir entièrement les jambes et les bras et de resserrer les extrémités de vos vêtements, afin que le parasite ne s’y infiltre pas. Avant de vous prélasser sur l’herbe, posez une couverture au sol, que vous aurez imbibée préalablement de produit anti-aoutat ou de talc et de soufre. 

 

La prévention 

Pensez à tondre la pelouse près de chez vous et à aérer la végétation, en particulier les haies ou les massifs de fleurs. Supprimez toutes les eaux stagnantes de votre jardin et chassez les petits rongeurs qui sont souvent des hôtes d’aoutats. Si vous avez des animaux domestiques ; traitez leurs niches ou utilisez des répulsifs, à vaporiser sur leur pelage avant les excursions dans la nature. Au retour à la maison, contrôlez-les minutieusement.

 

Piqûre d’aoutat : que faire ? 

Reconnaître une piqûre d’aoutat 

La salive des aoutats provoque des démangeaisons et des rougeurs sur la zone piquée. Leur morsure se reconnait à des boutons boursouflés et de couleur rouge qui peuvent être en cercle ou alignés. Généralement, les piqures se retrouvent sur les zones où la peau est humide et douce : les aisselles, l’arrière des genoux, l’aine, sous les bretelles des soutien-gorge et parfois même en dessous des testicules ! La différence avec la piqure de moustique ou de puce est que la démangeaison, si elle n’est pas traitée, peut persister pendant une semaine. 

 

Comment soigner une piqûre d’aoutat ? 

Les bons gestes à avoir : 

  • Désinfecter la piqûre avec un antiseptique appliqué localement
  • Recourir aux médicaments homéopathiques comme le Ledum Palustre 5 CH
  • Utiliser une huile essentielle : cyprès, niaouli, lavandin, romarin, sauge, géranium, thym ou eucalyptus.
  • Si l’œdème est important ou si les démangeaisons ne se calment pas, le pharmacien peut vous donner une crème à base de cortisone ou un traitement antihistaminique.

Comment soulager une piqûre d’aoutat ?  

Après constatation de la piqûre, on peut prendre un bain chaud et utiliser un savon de Marseille pour se débarbouiller. Les larves sont facilement repérables grâce à leur couleur rouge. On peut aussi opter pour une crème apaisante ou une poche de froid sur la zone à traiter. 

 

L’aoutat chez l’animal, tout savoir 

Repérer l’aoutat chez le chat et le chien 

Si votre animal est traité contre les puces, mais que vous remarquez qu’il se gratte constamment ou qu’il se lèche et se mordille en été ou en début d’automne, il faut inspecter son pelage. Repérez les petits amas oranges ou rouges que forment les aoûtats. Ces derniers apprécient les endroits où la peau est fine. Aussi, vérifiez le pli anal vulvaire, les endroits entre les doigts des pattes, l’intérieur des cuisses, les testicules et l’intérieur des oreilles. 

 

Comment traiter son animal contre l’aoutat ?

Il est urgent de repérer les parasites avant que votre animal se blesse à force de se gratter et de se mordiller et risquer une infection des plaies. Si elles sont infectées, vous pouvez vaporiser les zones atteintes de sprays insecticides tels que les antipuces ou les anti-tiques. Vous pouvez prévenir toute piqure en vaporisant les endroits à risque avant toute promenade en saison chaude. 

 

FAQ : nos réponses à vos questions sur l’aoutat ! 

Où se cachent les aoutats ? 

Dans les hautes herbes, sur le sol, dans les pelouses ou dans les gazons mal entretenus et qui se trouvent près d’un point d’eau. Les zones urbaines ne sont pas souvent infestées, mais les parcs et les jardins peuvent l’être à cause des animaux qui y transportent les parasites. Il faut toujours veiller à ce que son jardin soit bien entretenu pour éviter l’infestation. 

 

Quand apparaissent les aoutats ? 

Les œufs de cette espèce d’acarien éclosent au début de l’été. Ils sévissent donc durant cette période, jusqu’au début de l’automne, avant d’hiverner dans le sol. 

 

Comment reconnaître une piqûre d’aoutat ? 

La morsure d’aoutat est rarement isolée. On peut la reconnaitre car plusieurs d’entre elles forment un cercle ou une ligne dans des endroits humides et où la peau est fine. 

 

Est-il dangereux de se faire piquer par un aoutat pendant une grossesse ?

Généralement, il faut toujours être prudent durant la grossesse. Si la piqûre n’est en principe, pas réellement dangereuse, le risque d’allergie si. Et si on ne peut s’empêcher de se gratter intempestivement, on risque de surinfecter les plaies et voir apparaître le prurit. Si une femme enceinte se fait piquer, il est conseillé d’appeler son médecin afin que celui-ci prescrive des médicaments qui sont compatibles avec son état.