Sommaire

Les problèmes de retour veineux sont considérés comme l’un des symptômes de l’insuffisance rénale. Cette affection, bien plus répandue qu’on ne le croit, se traite de diverses manières. On peut avoir recours directement aux traitements pharmaceutiques ou alors choisir d’utiliser des voies naturelles. Comment donc stimuler son système sanguin pour limiter le retour veineux ?

Pourquoi souffre-t-on d’un retour veineux ?

Lorsque du sang pauvre en oxygène, qui est localisé dans les membres inférieurs, se dirige vers les parties supérieures pour s’approvisionner, on parle de retour veineux. Cette étape de la circulation sanguine est aussi appelée stase veineuse. Elle s’accompagne le plus souvent :

  • d’inconfort,
  • de démangeaisons,
  • de gonflement des jambes,

Ces différents symptômes peuvent encore s’aggraver sous l’effet de facteurs extérieurs comme la chaleur, le surpoids, les changements hormonaux, le stress, etc.

En conséquence, après le diagnostic, il est fréquemment conseillé au patient de pratiquer une activité sportive, de rester moins longtemps assis et de surélever ses jambes. Dans la même optique, il faut veiller à s’alimenter sainement et à ne pas porter des vêtements trop serrés, afin de ne pas comprimer le système sanguin. Il existe également des veinotoniques naturels qui peuvent améliorer le quotidien.

Quels veinotoniques naturels utiliser pour plus d’efficacité ?

Un veinotonique naturel est une substance provenant d’une plante médicinale. Il est possible, grâce à un veinotonique naturel, proposé par certains laboratoires spécialisés en compléments alimentaires à base de plantes, de se prémunir contre une insuffisance veineuse et un retour veineux. Il agit sur les douleurs et les œdèmes résultant de l’insuffisance veineuse. Ces plantes renforcent les vaisseaux sanguins en réduisant leur perméabilité et constituent d’excellents anti-inflammatoires. À l’aide de ces produits, on note aussi une nette diminution de la rétention d’eau au niveau des chevilles ou encore des jambes.

veinotonique naturel, retour veineux

Misez sur des veinotoniques à base de plantes

Parmi ces plantes si utiles, on peut citer :

  • le marron d’Inde,
  • l’hamamélis,
  • le fragon,
  • la vigne rouge,
  • le citron,
  • le ginkgo biloba.

Il est plus courant d’avoir accès aux veinotoniques naturels sous forme de compléments alimentaires. Sur les sites de vente en ligne, on trouve plusieurs sortes de compléments alimentaires veinotoniques. Les meilleurs produits se caractérisent par un équilibre subtil entre les oligoéléments, les minéraux, les plantes et les vitamines. De plus, en s’appuyant sur des principes tels que la complémentarité, la traçabilité, la synergie et la biodisponibilité, ils arrivent à optimiser leurs performances.

Les plantes servant de base aux veinotoniques peuvent aussi être consommées en infusion ou en tisane. Il est néanmoins important de bien les doser et de ne pas en abuser. Certains fruits et légumes aident aussi énormément à mieux réguler la circulation sanguine et à donner du tonus aux parois veineuses. Aussi, en privilégiant l’exercice physique, vous faites travailler le cœur et l’aidez à mieux irriguer vos organes.

Pour finir, il est recommandé d’éviter de consommer des veinotoniques naturels en compléments alimentaires pendant la grossesse, sauf sur prescription. Il faut également limiter la consommation d’anticoagulants, qui peuvent perturber le travail des veinotoniques.

Limitez votre retour veineux avec quelques astuces

Pour finir, certains réflexes peuvent également être d’une grande aide contre un retour veineux :

  • manger sain,
  • ne pas rester trop souvent en place,
  • profiter du soleil,
  • bien s’hydrater.