Sommaire

Nous vous montrons comment réduire la graisse sous-cutanée :

Qu’est-ce que la graisse corporelle viscérale ?

La graisse corporelle viscérale, également appelée graisse  » cachée « , est la graisse stockée au plus profond du ventre, enveloppée autour des organes, notamment le foie et les intestins. Elle représente environ un dixième de toute la graisse stockée dans le corps.

La majeure partie de la graisse est stockée sous la peau et est connue sous le nom de graisse sous-cutanée. C’est la graisse qui est visible et que l’on peut sentir. Il est très courant de vouloir perdre graisse sous cutanée, car elle est particulièrement inesthétique. 

Le reste de la graisse dans le corps est caché. C’est la graisse viscérale.

Elle produit aussi des produits chimiques et des hormones qui peuvent être toxiques pour l’organisme.

La graisse viscérale elle, produit plus de substances toxiques que la graisse sous-cutanée, elle est donc plus dangereuse. Même chez les personnes minces, avoir de la graisse viscérale comporte toute une série de risques pour la santé.

La graisse viscérale est plus fréquente chez les hommes que chez les femmes.

 

Quels sont les risques pour la santé de la graisse viscérale ?

Avoir de la graisse viscérale dans le ventre est un signe de syndrome métabolique, un ensemble de troubles qui comprennent :

  • l’hypertension artérielle ; 
  • l’obésité ;
  • l’hypercholestérolémie ;
  • et la résistance à l’insuline. 

Ensemble, ces troubles augmentent le risque d’accident vasculaire cérébral, de maladie cardiaque et de diabète de type 2.

Avoir trop de graisse viscérale dans le ventre peut également provoquer :

  • la démence ;
  • le cancer ;
  • l’asthme ;
  • la maladie du foie ;
  • la maladie de la vésicule biliaire et la goutte ;
  • des problèmes de fertilité ;
  • des douleurs lombaires ;
  • l’arthrose.

Comment puis-je savoir si j’ai de la graisse viscérale ?

Le tour de taille est un bon indicateur de la quantité de graisse située au fond du ventre, autour des organes. Pour les femmes, le risque de maladie chronique est accru si le tour de taille est de 80 cm ou plus et pour les hommes de 94 cm ou plus. Ces mesures ne s’appliquent pas aux enfants ni aux femmes enceintes. Si vous pensez que votre tour de taille est trop important, parlez-en à votre médecin.

La mesure de l’indice de masse corporelle (IMC) peut également indiquer lorsque vous transportez trop de graisse.

 

Comment puis-je réduire la graisse viscérale ?

La meilleure façon de réduire la graisse viscérale est de perdre du poids et de suivre un régime. La graisse viscérale répond mieux au régime et à l’exercice que la graisse sur les hanches. L’exercice régulier peut aussi empêcher la graisse viscérale de revenir.

Une autre option est la prise de médicaments, mais les études montrent que cela n’est pas aussi efficace pour réduire la graisse viscérale que l’exercice. La liposuccion ne fonctionne pas pour éliminer la graisse viscérale.

Même si vous ne pouvez pas changer votre génétique, vos hormones ou votre âge, vous pouvez réduire votre risque de maladie en :

  • faisant de l’exercice pendant au moins 30 minutes chaque jour ;
  • consommant une alimentation saine ;
  • arrêtant de fumer ;
  • réduisant les boissons sucrées ;
  • dormant suffisamment.