Sommaire

Le DPC ou Développement Professionnel Continu est une obligation pour chaque professionnel de santé inscrit dans le code de la santé publique. Dans un secteur comme la médecine, ce dispositif joue un rôle important. La participation à cette formation est obligatoire aussi bien pour un fonctionnaire que pour un professionnel dans le privé ou dans le secteur libéral. En quoi est-elle importante ? Petite mise au point sur le sujet.

 

La formation DPC : qu’est-ce que c’est ?

 

Le Développement Professionnel Continu est une formation individuelle ou collective imposée à tous les professionnels de santé. Il s’effectue dans le cadre d’un programme validé en accord avec tous les professionnels concernés. Toutes les actions proposées dans le cadre de ce type de formation DPC sont toujours en lien avec l’ensemble des besoins de la population. Généralement, il est associé à des programmes d’amélioration liés à la qualité d’un service proposé au sein d’une structure. 

Parmi les professionnels ayant droit à cette formation et devant y participer, il y a les infirmiers, les médecins, les sages-femmes et les pharmaciens. Pour être éligible, une formation doit répondre à différents critères d’adaptabilité, d’adéquation et d’accessibilité. 

 

L’importance de suivre une formation DPC

 

La formation DPC doit être réalisée au moins une fois par an pour toutes les personnes souhaitant s’engager dans un métier en tant que soignant. Les deux points suivants sont les raisons cruciales pour lesquelles elle doit être réalisée :

 

Une amélioration continue de ses performances

Pour rester performant dans son travail et garder le contrôle dans la réalisation de son métier, un infirmier se doit de suivre une formation DPC. L’objectif est que chaque professionnel de santé concerné soit maître de sa carrière. De plus, le fait d’avoir de l’ambition et des objectifs bien précis est une qualité essentielle pour un employeur. 

 

Une mise au point sur ses compétences 

La formation DPC est une opportunité pour faire le point sur sa carrière. Pour un infirmier, il est important de s’évaluer afin de mieux planifier sa carrière et d’agir en fonction de ses objectifs sur le plan professionnel. Elle est également indispensable dans le cas d’un changement de perspective. Cette procédure aide à mieux apprécier ses compétences. En même temps, c’est une manière d’assurer une meilleure gestion des risques et de garantir la qualité des soins prodigués aux patients.

 

Principes de fonctionnement d’une formation DPC

 

En tant qu’obligation triennale, le DPC implique 120 heures de cours pour chaque professionnel de santé. Pour être valide, chaque session débute toujours le 1er janvier de l’année à considérer et se termine le 31 décembre. Toutefois, le nombre d’heures peut varier suivant le type de formation et la profession. Par exemple, une formation continue de 3 jours correspond à 20 heures d’apprentissage. Il faut également noter que :

  • chaque professionnel est libre de choisir parmi les différentes formules proposées suivant ses besoins ;
  • une attestation de présence est délivrée pour chaque formation suivie dans le but d’obtenir des crédits DPC pour financer sa formation ou obtenir une indemnisation ;
  • le financement d’un DPC est à la charge d’un établissement public ou privé, mais les professionnels peuvent aussi contribuer financièrement aux actions qu’ils choisissent.

Utilisation de son enveloppe de formation

 

Pour utiliser une enveloppe de formation, il y a trois possibilités : 

  • participer à des DPC de type atelier, congrès ou formation continue proposés auprès d’un organisme agréé ou de son établissement de santé ;
  • faire évaluer ses compétences professionnelles et les mettre à jour grâce à une épreuve de reconnaissance des acquis ou une épreuve certificatrice ;
  • identifier et évaluer les risques professionnels liés à son organisation ou à son activité par le biais de différentes actions de gestion dans le but de les maîtriser.