Sommaire

Initiée par Martin Seligman en 1998, la psychologie positive met en exergue les institutions, les émotions et les traits de personnalité positifs. En effet, tous les moyens sont mis en œuvre afin d’optimiser le fonctionnement d’une personne, d’une organisation ou d’un groupe. Que devez-vous savoir sur cette discipline ? Quels sont les métiers qui en découlent ?

Qu’est-ce que la psychologie positive ?

La psychologie positive est une discipline à part entière qui prône le bien-être et la santé. Elle s’intéresse particulièrement au ressenti des personnes heureuses et optimistes. Le but étant de favoriser la vision positive qui conduit à l’épanouissement personnel.

La science du bonheur de Martin E. P. Seligman se distingue de la pensée positive qui fut mise en avant par la méthode Coué. Grâce à la psychologie positive, chacun a le pouvoir de se réinventer en adoptant un regard positif sur soi et sur son environnement.

Quelle formation suivre pour en savoir plus ?

La promotion de la psychologie positive passe notamment par les formations. Comme on peut le lire sur ce site spécialisé, il est possible de se former aux métiers du bien-être axés sur les médecines douces, le développement personnel et spirituel. Certains organismes de formation proposent aussi des enseignements spécialisés dans la relaxation, le massage et les thérapies énergétiques. Pour le côté pratique, ces formations sont le plus souvent accessibles via différents supports : ordinateurs, tablettes, mobiles.

D’ailleurs, Martin Seligman illustre la psychologie positive à travers l’acronyme PERMA. Le P (Positive emotions) fait référence à la culture des émotions positives. Le E (Engagement) prône l’engagement dans le présent et dans les relations avec la société. Le R (Relationships) signifie qu’un individu dépérit en l’absence de relations sociales. Le M (Meaning in life) se rapporte au moteur de la vie, aux priorités, au sens même de l’existence. Enfin, le A (Accomplishement) se réfère aux accomplissements et aux défis à relever.

formation psychologie positive métier bien-être enseignement apprentissage

Quel métier exercer en se formant en psychologie positive ?

La psychologie positive demeure au cœur de nombreux métiers comme celui de coach. En effet, il est tout à fait possible de se former à la recherche d’une approche optimiste de la vie. Les experts prennent en charge des clients qui ont tendance à se laisser envahir par les contraintes du quotidien ou les émotions négatives.

De plus, les formations existantes s’adressent :

  • aux professionnels de la santé,
  • aux travailleurs sociaux,
  • aux dirigeants, aux cadres d’entreprise,
  • aux entrepreneurs,
  • aux consultants dans le tertiaire.

Les professionnels du bien-être usent de leur savoir-faire pour faciliter l’épanouissement des personnes. Plusieurs exercices visent cet objectif. C’est le cas notamment du respect du ratio de Losada qui consiste à prononcer trois fois plus de paroles positives. S’ensuit la culture de la gentillesse qui procure d’innombrables bienfaits, dont le développement de la confiance en soi.

La psychologie positive se traduit par l’expression de la gratitude et par l’écriture auto-analytique. L’objectif étant de se libérer du poids des émotions trop fortes afin de donner un nouveau sens à la vie. Par ailleurs, il ne faut pas oublier de sourire dans le but de libérer des neurotransmetteurs qui favorisent la bonne humeur. Enfin, la culture du bien-être passe par le pardon qui laisse la place à une attitude positive et nettement plus constructive.