Faisons un petit focus sur cette profession et la formation en Ostéopathie IDO qui attire de plus en plus d’étudiants et de professionnels qui choisissent de faire une reconversion professionnelle. La formation d’ostéopathie est destinée aux individus qui souhaitent s’engager dans une formation humaine, paramédicale, par une approche dans la globalité du corps humain. Ce focus va vous expliquer comment devenir ostéopathe.

Ostéopathe, une profession reconnue officiellement en France

Le titre d’ostéopathe est donné par l’Etat à la suite de la formation, dans le cas où vous êtes diplômé. Seuls les établissements d’enseignement supérieur privés sont autorisés à délivrer le diplôme. Cette profession est reconnue en France depuis peu, à savoir mars 2002 et réglementée depuis 2007.

Quelles sont les voies existantes pour suivre la formation ?

Devenir ostéopathe sans être bachelier est impossible.

Il existe majoritairement deux voies possibles pour suivre une formation qui aboutira au diplôme d’ostéopathe. La première dans le cas où vous venez de réussir le bac ou si vous êtes titulaire d’un diplôme de santé alors vous pouvez entrer dans un établissement d’enseignement supérieur privé agréé par le ministère de la santé. La formation dure 5 ans, à temps plein. Des dispenses peuvent être possibles dans le cas où vous avez déjà un diplôme de santé.

La deuxième option est celle ouverte aux docteurs en médecine : dans ce cas, il y a une formation universitaire comme par exemple, un diplôme universitaire de médecine ostéopathe pour obtenir l’autorisation d’utiliser le titre d’ostéopathe.

Comment se passent les études d’ostéopathie ?

Les études durent 5 années. Les années sont divisées en unités d’enseignements qui comportement eux mêmes, des cours magistraux et des travaux dirigés. Les enseignements mêlent à la fois les cours théoriques, et des cours pratiques. Il existe 7 grandes matières (sciences fondamentales, sémiologie, sciences humaines, ostéopathie fondements et modèles, pratique, méthodes de travail, développement des connaissances). Puis un mémoire à réaliser ainsi que des heures pratiques cliniques. Ces heures se traduisent par une prise en charge et un suivi des patients en conditions réelles (sous le contrôle d’un ostéopathe professionnel qui sera le tuteur).

Il y a donc une grande phase d’alternance dans les études d’ostéopathie permettant d’appréhender au mieux la pratique.

La réussite à l’examen terminal sera sanctionnée par le diplôme permettant d’exercer la profession dès son obtention.

Quelles sont les qualités attendues ?

Vous devrez savoir prendre en charge un patient dans la plus grande sécurité mais également gérer les dossiers cliniques. Vous devrez avoir un bon esprit d’analyse et de synthèse.

Au delà de ces attendus, il conviendrait que vous soyez apte à élaborer un projet thérapeutique dans son intégralité, mais aussi savoir faire évoluer votre intervention selon chaque patient qui se présentera à vous.

L’ostéopathie est une profession manuelle. Cependant, la technique n’est qu’un pan de la profession. Vous devrez également avoir des qualités toutes autres. Vos qualités principales seront le côté humain, professionnel, rigoureux et précis. Mais aussi et surtout votre attitude : à l’écoute, tout en gardant la distance professionnelle demandée. Votre attitude vous permettra de fidéliser (ou non) votre patient, alors ayez un très bon premier contact pour vous assurer de garder vos patients !